[Chronique] Il n’y a pas d’ombre sans lumière (tome 2) – Marjorie Levasseur

41w-mqdbpl

Il n’y a pas d’ombre sans lumière – Marjorie LEVASSEUR

 

Résumé :

« Il n’y a pas d’ombre sans lumière » est la suite du roman « Une parenthèse dans ta vie… » du même auteur.

[SPOIL DU PREMIER TOME] A des milliers de kilomètres de Clémence, Fred fait de son mieux son entrée chez les Beauchemin. En terre inconnue, il va devoir accepter que sa venue au Québec n’enchante pas tous les membres de sa nouvelle famille. Mais le défi qu’il doit relever n’est rien comparé aux vieux démons qu’affronte Clémence en France.
Livrée aux peurs de son enfance, loin de celui qu’elle aime, la jeune femme ne doit compter que sur elle-même pour faire face au retour de sa mère et aux conséquences qui en découlent. Pourra-t-elle trouver un nouvel allié dans cette tourmente ?
Toujours est-il que, malgré les sentiments qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, les retrouvailles de Clémence et de Fred sur le sol français risquent d’être bien différentes de celles qu’ils avaient espérées…

Mon avis :

Tout d’abord, encore merci à l’autrice; Marjorie Levasseur, pour l’envoi de cet ebook.

Dans ce deuxième tome, Frédélian à une place très importante puisqu’on va le suivre dans sa rencontre avec sa famille paternelle et il va tout faire pour se faire accepter par chacun des trois membres. Fred est un jeune homme qui n’a pas été épargné par la vie et son père est là pour le soutenir. De son côté, Clémence va avoir une révélation qui va bouleverser toute sa vie qu’elle croyait connaître. Le poids d’un tel fardeau va être de plus en plus lourd à supporter, en plus de l’absence de Frédélian.

J’ai beaucoup aimé cette suite du premier tome. Je me doutais un peu de se qui allait se passer avec sa famille mais l’histoire de Clémence m’a un peu remué. Je ne m’imagine même pas à sa place avec un telle découverte, l’arrivée de sa mère qui ne l’a jamais aimé et sa solitude à cause de l’éloignement de Fred. J’ai toujours trouvé que Clémence était un protagoniste courageux et cela s’est renforcé dans ce tome ci. Revoir Madeleine m’a aussi plut car c’est une vieille dame que j’aime beaucoup.

En bref, c’est un livre que j’ai lu en 3-4 jours à peine. Lecture très fluide et je ne me suis jamais ennuyé. J’ai été ravie de découvrir les romans de Marjorie Levasseur car ce n’est pas souvent que je lis des histoires avec des personnes âgées, mais c’est un univers que j’aime beaucoup!

Publicités

2 réflexions sur “[Chronique] Il n’y a pas d’ombre sans lumière (tome 2) – Marjorie Levasseur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s